Accueil  Nouvelles  Livre d'or 
Gala 8 mars 2008

Révélation de l'année aux Victoires de la musique. On s'attache, et vous?


La cérémonie des Victoires de la musique qui a eu lieu ce samedi 8 mars au Zénith a récompensé la voix rocailleuse de Christophe Maé -révélation de l'année- pour qui, c'est vrai, nous avouons un faible (ah! sa belle gueule additionnée de ces notes rauques dans la gorge)[...]

Christophe Maé, Magicien et doux rêveur...


81939-christophe-mae.jpg


Originaire du charmant village de Carpentras, son père, musicien et amateur de jazz, lui transmet très tôt son goût pour la musique. A 6 ans, Cricri joue du violon et de la batterie. Athlétique, le beau gosse est aussi sportif de haut niveau. Coup du sort! Cet excellent skieur, et non moins bon tennisman, se voit stoppé dans son élan par la maladie: une polyarthrite chronique. Il entreprend un CAP de pâtissier, mais se lasse vite des moelleux au chocolat (et du réveil à 3h du matin). Christophe Martichon (de son vrai nom) sera donc chanteur. Il profite de son immobilisation forcée pour apprendre la guitare acoustique, l'harmonica et écouter en boucle celui qui deviendra sa source d'inspiration: Stevie Wonder.

Dès 18 ans, Christophe assure environ 200 concerts par an, dans un style reggae, soul et blues... Malgré ces compétences, il connaît la galère habituelle des jeunes musiciens, se produisant dans les bals, les galas et les bars, ainsi qu'en faisant la manche dans les rues puis en première partie d'artistes comme Cher, Seal ou Jonatan Cerrada. Le projet du Roi Soleil le séduit par sa démarche originale. À l'opposé du chanteur classique de comédie musicale, Christophe Maé est une évidence dans le rôle de Monsieur.

Après deux années de tournées et de vie de bohème, le saltimbanque décide de tenter l’aventure en solo. L’album Mon Paradis lui permet de voler de ses propres ailes. Sa sensibilité, son humour et sa fantaisie transcendent un public de jeunes filles en fleurs. Mais attention, le cœur de Cricri d’amour n’est plus à prendre. La jolie Nadège, une grande brune aux cheveux ondulés, s’apprête à faire de lui le plus heureux des papas! Maé baby devrait d’ailleurs pointer le bout de son nez dans les premiers jours du Printemps… Plus d’espoir d’être sa Belle Demoiselle donc… Mais quel bonheur d’écouter ses compositions enthousiastes, sa voix latine en diable et ses morceaux chaloupés. Un artiste rayonnant, vibrant et follement... attachant !

[source: GALA]
Date de création : 09/09/2010 @ 20:36
Dernière modification : 09/09/2010 @ 20:36
Catégorie : Revue de presse
Page lue 2153 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

up Haut up


Creative Commons License - ETOILE-B.com ETOILEB.com © 1999/2010 - CNIL N°1071344 - Hébergeur : PHPNUX - Site optimisé pour 1024 X 768 et +

Site propulsé par GuppY - © 2004-2013 - Licence Libre CeCILL
Document généré en 0.04 seconde